Les socialistes cherchent ailleurs

Je me refuse le plus souvent à relater les détresses de la politique d’avant, surtout dans ce Parti Socialiste au bord de la rupture. Mais quand on parle cinéma et grand spectacle :

Des signes d’espoir, d’autres les attendent avec impatience :

Élise Boscherel, 33 ans, a adhéré au Mouvement commun initié par le député Pouria Amirshahi. « Je ne suis pas du tout pessimiste, je suis impatiente, dit-elle. Des choses vont bouger. Pour l’instant, on ne sait pas où aller, on est un peu perdus. Mais si un mouvement se lance, des gens sont disponibles. Et moi, je donnerai mon temps avec plaisir ! » Henri Lelorrain, lui aussi, rêve d’un truc « pétillant ». Si une dynamique se crée à Saint-Ouen sur le modèle de Grenoble, il promet d’en être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *