Point d’étape #04 : tableau de bord des émergences politiques

Début du deuxième trimestre 2016, avec #NuitDebout, La Primaire des Français et Emmanuel Macron, l’univers politique commence à changer de forme. Comme le dit Jean Gadrey : la crise de la démocratie est la plus profonde de toutes, mais ça bouge…

Nom du mouvement # de followers # d’actualités # d’évènements Part de visibilité # de signatures récoltés
Nous Citoyens 11900 17 21 29 %
Nouvelle Donne 21600 5 7 12 %
La Transition 5103 9 6 10 %
La Primaire de gauche 1828 1 7 7 %
Parti Pirate 32200 4 0 7 %
La Primaire des Français 0 0 5 5 % 64834 signataires
Notre Primaire 1461 2 3 4 % 81188 signataires
Société Civile 2017 157 8 0 4 %
La Primaire 4603 4 1 3 % 25529 inscriptions
Objectif France 2322 8 0 4 %
En Marche 19700 0 0 3 %
Génération Citoyens 696 5 1 3 %
Ma Voix 1257 4 0 2 %
Parlement & Citoyens 3053 1 1 2 % 22899 membres de la communauté
Bleu Blanc Zèbre 11200 0 0 2 %
Le Mouvement Commun 2218 3 0 2 %
Sénat Citoyen 139 5 0 2 %
Printemps Républicain 1573 2 0 1 % 8253 signataires
Super Châtaigne 361 2 0 1 %
Voix de Gauche 65 1 0 0 %
Mouvement Y 1076 0 0 0% 21185 signataires
Manifeste du 11 janvier 31 0 0 0 % 4235 signataires

Note sur la méthodologie :

  • pour calculer la part de visibilité de chaque mouvement, j’ai choisi la formule suivante : =ROUND((0,2 * #1/SUM(#1) + 0,3 * #2/SUM(#2) + 0,5 *#3/SUM(#3) * 100) où :
    • #1 = nombre de followers sur Twitter
    • #2 = nombre d’actualités (sur un blog par exemple)
    • #3 = nombre d’évènements publics
  • les coefficients pour chaque facteur amènent un biais volontaire : même à l’heure du numérique, le déplacement physique aux discussions, aux échanges, aux rencontres et in fine aux urnes restera la sanction véritable du succès.

Trois « grosses » machines se sont mises en route ce mois-ci.

Bien sûr il y a en En Marche d’Emmanuel Macron avec un compte Twitter qui affiche une grosse force de frappe pour un contenu absolument creux : le site web ne fait aucune proposition, aucune rencontre n’est annoncé, il n’y a qu’un « parcours ».

A retenir aussi la Primaire des Français qui donne un coup de fouet à ses co-organisateurs : Nous Citoyens, La Transition, Génération Citoyens et Bleu Blanc Zèbre (ainsi que Cap21 et Le Pacte Civique) en profitent bien. On perçoit bien la dynamique de ce côté-là de notre échiquier politique avec des rendez-vous un peu partout en France.

Enfin il y a le phénomène #NuitDebout : c’est un OVNI aussi pour moi. Sans candidats déclarés (ou potentiels) à des élections, sans véritable proposition démocratique (au moins pour l’instant), je ne peux pas véritablement l’incorporer dans ce classement des émergences politiques alors même que c’en est une… Et peut-être même la plus importante depuis longtemps : j’ouvre donc un tableau rien que pour eux. Reste à savoir comment les mouvements de gauche vont embrayer sur cette dynamique.

Nuit Debout 39300 1 172 167% 93897 signataires

Jacques Testart : les grandes orientations scientifiques doivent être données par les citoyens

Les premiers veaux issus de ces recherches sont nés en 1972. Dans le même temps, les éleveurs bovins connaissaient une grave crise en raison de la surproduction de lait et il y avait même des primes à l’abattage. J’ai réalisé alors le hiatus entre ce programme de recherche et le bien commun. Cela m’a amené à réfléchir au rôle de la science pour la société, à ce qu’elle pouvait apporter aux citoyens. J’ai changé de métier et je suis allé travailler à l’hôpital sur la fécondation in vitro humaine, où j’ai très vite réagi aux dérives : la course à l’argent, le rapport infernal aux médias, les actions aventureuses, etc. On touchait là à l’humain, et pourtant, je me suis vite aperçu qu’il n’y avait pas plus d’éthique qu’avec les vaches.

Jacques Testart – spécialiste de la fécondation in vitro – a permis la naissance du premier « bébé éprouvette » en 1982. Il évoque dans ce bel entretien les dérives de la techno-science et lance quelques pistes pour y remédier. A commencer par des conventions de citoyen ou son association Sciences Citoyennes.

Pendant ce temps des nouvelles techniques de manipulation génétique arrivent sur le marché : le CRISPR. Et plus important encore le département américain de l’agriculture a considéré qu’un champignon modifié génétiquement par cette technique n’était pas soumis à son contrôle : aucun gène extérieur n’a été ajouté. Encore une preuve qu’il s’agit d’un domaine où il faudra se poser les bonnes questions.

La révolution sous-marine d’un pêcheur américain de Long Island

After my farm was destroyed, it was clear to me that I had to adapt because I was facing a serious threat to my livelihood. I began to re-imagine my occupation and oyster farm. I began experimenting and exploring new designs and new species. I lifted my farm off the sea bottom to avoid the impact of storm surges created by hurricanes and started to grow new mixes of restorative species. Now, after 29 years of working on the oceans, I’ve remade myself as a 3D ocean farmer, growing a mix of seaweeds and shellfish for food, fuel, fertilizer, and feed.

Bren Smith retrace son parcours de pêcheur : il espère désormais que l’océan le sauvera du changement climatique et qu’au passage il pourra créer des emplois, des protéines animales et même un jardin communautaire sous-marin.

Henri Cabanel, sénateur héraultais socialiste, souhaite passer la norme ISO 26 000

Le sénateur héraultais socialiste s’apprête à passer au scanner de l’Afnor certification, pour vérifier s’il est dans les clous de la RSE, Responsabilité sociétale des entreprises, via la norme Iso 26 000. Le contrat doit être signé ce mercredi au Sénat. Un élu testé pour ses bonnes ou mauvaises pratiques, comme une société lambda ? Presque. L’Afnor ne faisant pas de diagnostic sur des individus, c’est le cabinet parlementaire du Serviannais, qui possède un numéro Siret en tant que sénateur, qui va être sondé… Sa petite entreprise, en somme.

Une initiative intéressante de la part d’un élu : voir comment le cabinet interagit avec les parties prenantes, les élus locaux, les entreprises, les citoyens. On verra plus tard si d’autres embrayent le pas dans cette démarche de certification ISO.

Contre le fichage ADN ? Fuyez le Koweit

There’s a new law that will enforce DNA testing for everyone: citizens, expatriates, and visitors. They promise that the program « does not include genealogical implications or affects personal freedoms and privacy. » I assume that « visitors » includes tourists, so presumably the entry procedure at passport control will now include a cheek swab. And there is nothing preventing the Kuwaiti government from sharing that information with any other government.

Bruce Schneier revient sur un loi koweitienne qui oblige un test ADN sur tout le monde : citoyens, expatriés et visiteurs. Et il souligne que rien n’empêche le Koweit de partager avec un autre gouvernement les fruits de cette collecte. Les militants contre le fichage ADN viennent de perdre une destination touristique.

La technique au coeur du processus démocratique LaPrimaire.org

LaPrimaire.org a ouvert sa plateforme début avril : si l’outil technique est assez bluffant et mérite le détour pour son interface (très orienté IA – Intelligence Artificielle), les premiers candidats portés par les adhérents au mouvement sont plutôt techniques eux aussi : on y retrouve Benjamin Bayart, Stéphane Beckert ou Trisant Nitot. Cette technicité se retrouve jusque dans le système de vote :

Les candidats finalistes seront ceux ayant obtenus la meilleure médiane de mention et n’ayant pas été rejetés par plus de 50% des votants. Notre système de vote est fondé sur les travaux d’un chercheur français, Rida Lariki, et permet l’émergence des candidats les plus représentatifs et emportant l’adhésion la plus forte.

A découvrir en détail dans un entretien avec David Guez – co-créateur de LaPrimaire.org – dans La Revue Politique et Parlementaire ou dans les explication du jugement majoritaire.

La #PrimaireDesFrançais sort du bois

Si comme 78% des Français, vous souhaitez pouvoir voter en 2017 pour un(e) candidat(e) hors des partis politiques,
Si comme 3 Français sur 4, vous souhaitez une transformation de la France,
Si contre le verrouillage de la parole citoyenne, vous souhaitez dire ça suffit !
Signez pour la Primaire des Français !

Depuis le temps qu’on la sentait venir, les petits partis de France se lancent donc dans la course à l’organisation d’une primaire : celle-ci s’appelle donc La Primaire des Français. Visiblement ils espèrent obtenir rapidement « 500.000 signatures » pour faire avancer le projet d’une plateforme commune.

Un jardin citoyen à République au coeur des #NuitDebout

Le jardin citoyen fleurit au fil des heures. Que ce soient les enfants ou les adultes, chacun plante quelques fleurs ou bien des graines dans le jardin suspendu. Des bouteilles découpées, quelques poignées de terre, et un véritable mur végétal voit le jour. Peu après, un fleuriste passe sans prévenir et dépose des dizaines de roses. Le temps de les rassembler, un atelier de composition florale est déjà lancé.

Des parisiens expérimentent le travail de la terre au coeur des Nuits Debouts. Visiblement cela ne plaît pas à tout le monde de voir de la terre à la place de dalles retournés… Même si depuis tout est rentré dans l’ordre :