#Démocratisation de l’Union Européenne, le bicaméralisme européen de Thomas Piketty

Il me semble plus prometteur d’imaginer une forme originale de bicaméralisme européen, fondée d’une part sur le Parlement européen (élu directement par les citoyens), et d’autre part sur une nouvelle Chambre parlementaire composée de représentants des Parlements nationaux, en proportion de la population de chaque pays et des groupes politiques présents dans chaque Parlement.

Thomas Piketty

Deux ans après son initiative pour un parlement de la zone euro, Thomas Piketty persiste dans son souhait d’un parlementarisme européen : cette deuxième chambre (en plus du parlement européen) comporterait par exemple une quarantaine de membres du Bundestag, une trentaine de membres de l’Assemblée nationale, etc., et se réunirait environ une semaine par mois, pour trancher notamment les décisions budgétaires et financières engageant directement les contribuables nationaux.