En avril 2016, Isabelle Attard parcourra le Bessin et la Côte de Nacre à pied

Pour Ouest France :

Pour imaginer cet avenir, Isabelle Attard a prévu de marcher seize jours à travers la circonscription. « Pour aller à la rencontre des habitants, pour parler politique au sens noble, recueillir des témoignages, alimenter la réflexion… Pour assurer une réponse collective au terrorisme, à la violence et à la misère. »

Et pour La Manche Libre, ça donne :

Elle vient d’annoncer qu’elle parcourrait le Bessin et la Côte de Nacre à pied au mois d’avril prochain, pour « mettre la démocratie en marche », à l’image du député béarnais Jean Lassalle en 2013.

Conseil d’Urgence Citoyenne

En ces temps d’effroi face aux attentats et de péril pour la République du fait des réponses qui leur ont été données, nous citoyens voulons réaffirmer la force des principes et l’authenticité des valeurs d’un peuple républicain.

Notre gouvernement fait de l’état d’urgence et de la menace de déchéance de nationalité pour les binationaux les seules réponses à notre situation historique et souhaite en faire des droits constitutionnels.

Le lancement du Conseil d’Urgence Citoyenne

Corine Pelluchon : « Nous devons passer d’une démocratie concurrentielle à une démocratie délibérative »

Il s’agit aujourd’hui de reconstruire de la démocratie en revoyant la philosophie du sujet qui sert encore de base au contractualisme actuel et qui ne permet pas de lutter contre l’économisme. Il s’agit aussi de rénover ses institutions afin d’intégrer le long terme et de traiter des enjeux globaux associés à l’environnement. Ils sont parfois invisibles, comme les perturbations endocriniennes et la pollution. On a également besoin de médiations scientifiques pour éclairer les décisions, mais aussi d’organes de veille et de vigilance ‐ pouvant prendre la forme d’une troisième chambre disposant d’un droit de veto ‐ afin que les propositions de loi ne contredisent pas la protection de la biosphère et l’amélioration de la condition animale qui sont des devoirs de l’Etat.

Extrait d’un entretien avec Corine Pelluchon publié dans La Tribune

Radicaliser la démocratie, lu par Samuel Authueil

Dominique Rousseau part du constat que nos institutions sont déséquilibrées. La fameuse séparation des pouvoirs n’existe plus, et il est illusoire de croire que le législatif contrôle l’exécutif. Nous sommes dans une monarchie républicaine, où tout est concentré entre les mains du chef de l’Etat, avec des contre-pouvoirs insuffisants. Ce raisonnement prend encore plus de sens quand on lit l’avant projet de loi du gouvernement, qui déshabille les juges judiciaires au profit des préfets, des procureurs et de la juridiction administrative. Or, aux yeux de Dominique Rousseau, la magistrature est le seul véritable contre-pouvoir dans ce pays. Au lieu de l’affaiblir, il faudrait la renforcer, en lui donnant réellement son indépendance. Le libéral que je suis ne peux qu’approuver une telle position !

Extrait d’un billet de blog qui s’intitule Radicaliser la démocratie et qui parle du livre Radicaliser la démocratie: Propositions pour une refondation » par Dominique Rousseau.

La Primaire Ouverte pour l’élection Présidentielle de 2017

la-primaire

Les élections présidentielles nous sont d’ores et déjà confisquées par les partis politiques traditionnels. Nous refusons ce choix qui n’en n’est pas un et nous voulons choisir nos représentant(e)s, pas qu’on nous les impose !

Nous organisons une Primaire Démocratique Ouverte en prévision des élections de 2017.

Nous voulons remettre la démocratie au coeur du processus de désignation des candidats à la représentation nationale. La Primaire Démocratique Ouverte sera ouverte à tous les français, quelques soient leurs idées, opinions ou affinités politiques, et ce à fin que la voix de chaque français compte dans le choix de ceux qui seront en charge de nous représenter jusqu’en 2022. Nous aspirons à catalyser les forces vives du pays pour que, ensemble, nous rétablissions un pouvoir politique représentatif des citoyens et grâce auquel nous retrouverons la maîtrise de notre avenir commun.

La Primaire est un projet porté par Democratech, une association fondée par Thibauld, ingénieur et David, avocat, avec une idée derrière la tête : la technologie doit être utilisée par les citoyens pour choisir leurs représentants. On veut mettre les outils dans la main des citoyens.

Ma Voix. Nous allons entrer à l’Assemblée Nationale. En juin 2017.

Ma Voix est un projet citoyen avec les Législatives 2017 en ligne de mire.

Nous ne voulons plus signer de chèque en blanc à des partis politiques.

Nous allons construire une offre politique qui ressemble au monde que nous dessinons jour après jour : libre, connecté, coopératif, interdépendant, concret.

Nous voulons que chacun de nos actes soit émancipateur pour nous tous.

Nous voulons prendre notre place à la table des décisions.

Nous voulons co-construire le monde tel que nous, les gens, l’aurons décidé.

Nous nous mettons en marche de manière collective, horizontale, débarrassée des quêtes de pouvoirs personnelles et des postures partisanes stériles.

Nous allons entrer à l’Assemblée Nationale.

En juin 2017.

Une affaire à suivre